Le projet d'établissement

INTRODUCTION

Le collège ND de Bellevue fait partie du réseau de l’enseignement libre, c’est-à-dire qu’elle est une école chrétienne. Bien sûr, ceci signifie que tous nos élèves reçoivent un cours de religion catholique, mais l’essence et la spécificité de l’école chrétienne ne se limitent pas et ne peuvent pas se limiter au contenu du cours de religion.

Disons tout de suite que l’école chrétienne est une école qui possède un style en référence à l’évangile. Disons également tout de suite que le christianisme, tel que nous le comprenons au collège ND de Bellevue, n’est pas une morale. Les discours moraux, en effet, sont rarement une « Bonne nouvelle ».

Le christianisme est une manière de voir et de comprendre le monde, la société, l’individu. De cette vision et de cette compréhension découle une manière d’être par rapport au monde, à la société, à l’individu.

Dans cette optique, tout être humain doit se sentir connu et reconnu comme une personne unique et importante que l’on respecte et sur laquelle on pose un regard bienveillant. L’école veut ce qui est bien, beau et bon pour chacun des élèves. [...] Lire la suite

 

Règlement des études 

INTRODUCTION

Le présent règlement des études fait référence à deux documents principaux :

- le décret du 24 juillet 1997 définissant les missions prioritaires de l’enseignement secondaire

- l’arrêté royal du 29 juin 1984 tel que modifié, relatif à l’organisation de l’enseignement secondaire.

 

Le règlement des études ne dispense pas les élèves et leurs parents de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent ainsi qu'à toute note ou recommandation émanant de l'établissement. En outre, toute modification légale intervenant en cours d'année scolaire sera considérée d'office comme faisant partie intégrante du présent règlement.

 

Ce règlement s'adresse à tous les élèves, y compris les élèves majeurs, ainsi qu'à leurs parents.

Le règlement des études définit notamment :

- les procédures d'évaluation et de remédiation

- la sanction des études par le Conseil de classe, et la communication de ses décisions

- les contacts entre l'école et les parents.

[...] lire la suite

 

Règlement d'ordre intérieur

INTRODUCTION

Par l'éducation, une belle mission nous est confiée ! "L'éducation, un trésor est caché dedans" écrivait Jacques DELORS. Ce trésor, c'est celui de la construction humaine des jeunes. Au-delà d'un enseignement de qualité, c'est aussi pour cette raison que les parents nous les confient.

 

Nos jeunes ne sont pas que des étudiants : ils sont des êtres complets avec une vie affective, des sentiments divers, des craintes, des peurs et quelquefois de l'agressivité bien naturelle, moteur, toutefois, de leur évolution. Notre rôle d'éducateurs consiste à la canaliser vers du positif, du constructif. C'est pourquoi le Collège a conçu un cadre de vie qui ne peut être épanouissant pour chacun que s'il est bien défini par des règles entendues et comprises par tous pour permettre une vie communautaire enrichissante et  harmonieuse. C'est ce qu' on appelle le règlement d'ordre intérieur avec ses règles ou ses bornes qui aideront nos élèves à baliser leur route et ainsi à se construire. Elles se trouvent explicitées en long et en large dans ce document, dont  une courte synthèse figure dans les premières pages du journal de classe.

 

"La mise en place de limites ne cherche pas à reprocher au jeune son désir, mais plutôt à empêcher ce désir de se satisfaire n'importe comment" (Diane DRORY, psychologue)

 

De plus, une synergie entre parents et école est indispensable pour la réussite de ce chantier. "On éduque ensemble ou on n'éduque pas " énonçait Georges van der Straten Waillet (Directeur de Trempoline, Service de Formation Re-sources à Châtelet).

 

"L'éducateur mettant des limites, ne laissant pas faire n'importe quoi, ose créer le conflit. Le désaccord s'impose comme un élément indispensable à l'évolution de toute relation; sans lui, un enfant ne peut jamais devenir un adulte à part entière."  (Diane DRORY, psychologue) 

 

Si le jeune sort du cadre de vie établi au Collège par un comportement inadéquat, il recevra une sanction appropriée, réparatrice, responsabilisante et incluante. C'est une "faveur" qui lui est accordée pour réintégrer dignement le cadre de la communauté car "L'impunité ne paie pas" (P.Traube). Nous veillerons à susciter sa réflexion pour qu'il comprenne le sens de cette sanction, c'est capital, pour qu'il en retire tous les effets bénéfiques. Tout en étant assuré que notre regard porté sur lui restera toujours bienveillant. Pour les élèves nécessitant une attention particulière, nous recourons à des services spécialisés (CPMS, « Médiation Carrefour », « Destination », etc..) pour les aider à baliser  leur parcours scolaire et individuel.[...]